Musiques du Groenland

UN PEUPLE FOU DE MUSIQUE

La plupart des gens savent où se trouve le Groenland, mais saviez-vous que chaque année sortent entre 10 et 15 CDs de musique groenlandaise ? Et que les plus grosses ventes atteignent les 5 000 copies? Cela ne semble pas énorme mais si on y réfléchit c’est assez impressionnant quand on pense que le Groenland ne compte que 56 000 habitants.

G3

DES PERCUSSIONS A LA CHORALE

A l’origine, les musiciens groenlandais jouaient des percussions sur un qilaat composé d’un cadre en bois oval et recouvert avec la vessie d’un ours polaire. Contrairement aux autres percurssions, le qilaat se joue en frappant les batons sur le cadre en bois et non directement sur la peau. Cet instrument modeste était utilisé lors de nombreuses occasions tels que les événements locaux, les exorcismes ou encore les rituels de sorcellerie.

A leur arrivée, les missionnaires ont interdit de danser sur la musique du qilaat et cette tradition fût remplacée par le chant et la chorale qui aujourd’hui gardent leurs particularités groenlandaises. De nos jours, le qilaat est utilisé pour se divertir uniquement lors des événements culturels ou d’occasions festives.

G4

DE NOUVELLES INSPIRATION DE L’ETRANGER

La musique groenlandaise est inspirée et influencée par les musiques de nombreuses autres cultures. Par exemple, le polka hollandaise et écossaise, la country et le rock ‘n’ roll américains et même de la musique traditionnelle hawaienne.

L’introduction dans le pays de la radio et des vinyls après la 2nd guerre mondiale apporta une variété de musique soudaine et fût une source d’inspiration pour les musiciens groenlandais.

DE LA MUSIQUE POPULAIRE AU RAP ET A LA TECHNO

La musique populaire n’intéressa les Groenlandais qu’à partir des années 70 avec la création du groupe SUME. Des chansons mêlant politique, culture et la langue groenlandaise a sans aucun doute stimulé l’intérêt pour la musique groenlandaise.

Les années 70 ont aussi vu l’arrivée du chanteur folk Rasmus Lyberth qui chante en groenlandais et qui fût reconnu bien au-delà des frontières du pays.

Depuis, d’autres groupes et chanteurs se sont rapidement succéder avec des styles musicaux différents allant de la pop à la techno en passant par le rock, le jazz, le blues ou encore le rap. Plus récemment, la scène internationale fût rejoint par le groupe et la chanteuse Angu Julie Bertherlsen et Kimmernaq.

G5

MUSIQUE MODERNE AU GROENLAND

La scène musicale groenlandaise a récemment accueilli Nive Nielsen, qui, avec son groupe Deer Children, a sorti un premierl album « Nive Sings ».  Avant cet album, Nive n’avait aucune expérience en tant que chanteuse ou compositeur. Sa relation à la musique se résumait à un ukulele qui lui avait été offert et à sa recontre avec le producture John Parish, cela suffit à tout changer.

G6

NANOOK – UN GROUPE RECONNU AU GROENLAND ET AU-DELA

Nanook is a relatively new pop/rock band in Greenland. The band’s first single, « Seqinitta Qinngorpaatit », from 2009 was not only a big hit in Greenland, but Nanook has also attracted fans from beyond the country’s borders despite the fact that it exclusively performs songs with Greenlandic lyrics. Such interest includes the TV station Discovery Channel, which has purchased the rights to use several of Nanook’s songs in the series ‘Flying Wild Alaska’.

Nanook has published two albums up until now, where they express a distinctive style. Their music represents a new acoustic image, in which the songs consist of catchy and melodic numbers that have lots of new nuances in terms of changes of rhythm and advanced sounds.

For example, after the intro, the first song begins with a clear Greenlandic drum which introduces the listener to Nanook’s universe. Several surprises appear when listening to the album as a whole, with violins and xylophones each having their own minor roles in the overall concept of the album.

SINGER WITH INTERNATIONAL FOCUS

In terms of individual male singers, Simon Lynge is a new and interesting name backed by an English record label and for whom a promising musical career is predicted. Simon has a Greenlandic/Danish background, like many others in Greenland, and has lived and worked in both Los Angeles and Nashville.

With his melodic songs with English lyrics and his obvious partiality to Simon & Garfunkel and Crosby, Stills & Nash, he attracts a market segment which normally has many fans.

His debut album, The Future (May 2010), has been referred to by the BBC in positive tones and by several of the ‘quality’ British newspapers, but don’t just take our word for it.

G7

ALTERNATIVE SCENE WITH EXCEPTIONAL SOUND

Another band with an international focus is Small Time Giants. They have an alternative style, very new to Greenlandic music. Their exceptional sound is a mix of indie rock and post rock, that have lead the Greenlandic music scene to a more artistic corner.

Small Time Giants’ impassioned way of performing live, have made their concerts incredibly popular in both Greenland and Europe, where they have spent the last few years performing. Read more about their debut album Six Shades of Heart and find shows on their website smalltimegiants.com

 

Traduit depuis http://www.greenland.com

 

Publicités

A la rencontre du peuple groenlandais

Ils sont très gentils mais engager la conversation avec des étrangers dans la rue n’est pas vraiment chose commune pour des groenlandais très réservés.

Ce peuple est assez calme et réservé mais une fois que vous êtes ami avec l’un deux, vous gouterez sans retenue à l’hospitalié groenlandaise. Les locaux vous inviteront facilement chez eux pour boire un café ou déguster un plat local. La grande question est : comment aller à leur rencontre?

G1

Voici quelques suggestions plus ou moins sérieuses ! =)

Portez un chapeau gigantesque !
Les groenlandais sont très curieux et vivent au sein d’une petite communauté, ils sont donc toujours au courant quand il y a du nouveau en ville. Porter un chapeau peut attirer leur attention et ce sera alors l’occasion de leur demander votre chemin ou d’engager la conversation sur tous types de sujets farfelus.

Allez dans un bar pour un karaoke ou danser !
Bien entendu vous pouvez vous aller dans un bar juste pour boire un verre, mais pourquoi s’en contenter quand vous pouvez aussi chanter et danser? Souriez, dites bonjour et découvrez ce peuple chaleureux !

Parlez aux enfants !
Il est très facile d’aborder les enfants. Vous n’aurez peut-être pas de grandes conversations car ils parlent uniquement groenlandais mais ils seront très heureux de poser pour des photos souvenirs !

G2

Discutez de la météo !
Ca marche dans tous les pays, pas vrai? Tout le monde aime parler du temps qu’il fait, tout spécialement lorsqu’on est en pleine nature au Pôle Nord. Si vous avez la chance d’avoir beau temps à Nuuk, la capitale, on vous dira sûrement que c’est exceptionnel ! 😉

Participez à un événement local !
C’est l’occasion idéale pour rencontrer la population locale ! Participez à un cours de tricot ou rendez-vous au marché. Vous trouverez sûrement quelqu’un de curieux avec qui discuter.

Faites une randonnée en pleine nature !
Vous rencontrerez sûrement quelques randonneurs groelandais en chemin. Demandez leur de vous parler de la neige, des champignons ou du meilleur endroit pour cueillir des baies !

Bonne chance!