Les animaux arctiques : l’ours polaire et le renne !

Quels animaux arctiques peut-on voir au Groenland?

Au printemps, après les nuits d’hiver longues et froides, certains animaux se réveillent, deviennent de plus en plus actifs ou migrent vers le pôle nord !

Il y a des animaux vraiment uniques au Groenland. Ils se sont adaptés aux conditions extrêmes de l’arctique, ce sont de véritables survivants et ils font partie intégrante de l’écosystème du Grand Nord.

Dans cet article, nous vous parlons de deux espèces très différentes : l’ours polaire et le renne.

L’ours polaire

polar bear

L’ours polaire se trouve tout en haut de la chaine alimentaire. Roi des prédateurs du Grand Nord, l’ours polaire est fait pour vivre dans des conditions extrêmes. Les mamans ours donnent naissance à leurs petits dans des grottes de glace et de neige – il est difficile de faire plus extrême !

Ce mammifère marin se déplace sur des blocs de glace pour chasser son repas favoris : le phoque. Pendant l’été, les ours polaires peuvent voyager sur des centaines de kilomètres pour suivre leur nourriture. Quand la glace fond, ils vivent sur la terre jusqu’à ce que la neige et la glace se reforment à l’automne. Chasser dans l’eau est une chose difficile pour eux et c’est pourquoi ils ont besoin des conditions extrêmes de l’Arctique pour se déplacer sur la glace.

Si vous participez à une croisière, vous aurez peut-être la chance de croiser un ours polaire en train de « surfer » sur les blocs de glace. Bien qu’ils vivent en général au Nord et à l’Est du pays, il est également possible de les apercevoir dans le sud. En effet, la ville de « Nanortalik » veut dire « le lieu des ours polaires ». Ce nom vient du fait qu’en été ces animaux dérivent jusqu’au sud sur la glace.

Le renne groenlandais 

Reinder

Le renne vit dans de nombreuses régions arctiques et notamment au Groenland.

C’est sûrement l’un des animaux les plus communs du pays et la chasse au renne est un passe-temps pratiqué par de nombreux locaux. Alors que dans certains pays comme en Finlande, les rennes sont parfois domestiqués, au Groenland, ceux-ci sont complètement sauvages et vivent libres en pleine nature.

Les rennes ont un moyen impressionnant pour se protéger du froid jusqu’à moins 30°c : ils développent une fourrure d’hiver qui est vraiment très épaisse et recouvre la fourrure naturelle du renne afin de les garder au chaud et à l’abris des caprices de la météo.

Avec le printemps arrive la vie. Selon Päivi Soppela du Centre Arctique en Finlande, les petits rennes sont confrontés à un véritable challenge dès la naissance. En effet, ils naissent dans un paysage encore enneigé et subissent une chute de température de 50-60 degrés à la sortie du corps de leur mère. Ils doivent alors activer la « graisse marron » qui a des propriétés isolantes.

Le renne groenlandais vit majoritairement sur la côte ouest du pays.

Vous souhaitez voir ces animaux? Greenland Tours vous propose des voyages, des croisières, des treks et bien d’autres.

Sources:

Publicités