kayak groenland

Kayak au Groenland

Grand départ aujourd’hui pour deux jours d’aventure au Groenland. Voilà plusieurs mois que j’attends ce moment ! Pour cette première entrevue avec le Groenland, j’ai choisi le kayak ! C’est un sport que j’aime pratiquer en France. Mon niveau n’est pas très haut, mais c’est une activité que j’apprécie, et la perspective d’en faire au milieu d’icebergs me plait beaucoup !

Arrivée à Ilulissat, depuis Reykjavik. Le dépaysement est saisissant. Quand je pense que j’étais encore à Paris il y a quelques jours ! Je rencontre Andri, le guide islandais qui nous accompagnera. Nous sommes un petit groupe de 6. Nous faisons connaissance autour d’un café et Andri nous explique l’itinéraire que nous allons prendre, ainsi que des consignes de sécurité pour le kayak. Effectivement, pagayer à côté d’icebergs gigantesques s’annonce très impressionnant et nous écoutons tous attentivement. Viens alors le moment de partir sur les eaux du Groenland ! Les paysages sont vraiment superbes. Le temps est au beau fixe, et c’est très agréable. Nous longeons la côte Nord et les fjords de glace qui s’étalent devant nous sont d’une beauté à couper le souffle.

kayak groenland

kayak groenland

Nous nous sentons minuscule à côté de ces géants glacés et nous nous déplaçons avec agilité autour d’eux grâce à notre kayak. Nous atteignons alors Rodebay, notre but pour cette journée. Nous y établissons notre campement. Après un excellent dîner, nous partons faire une petite balade. La vue sur la baie de Disko est superbe.

baie disko groenland

Le lendemain matin, c’est avec plaisir que nous ouvrons nos yeux dans un tel environnement ! Après un solide petit-déjeuner, nous repartons en kayak. Le chemin est le même qu’à l’aller, mais Andri nous explique que l’une des particularités du Groenland est le changement incessant de paysages selon les conditions météorologiques, et surtout, le mouvement des glaces. Effectivement, au fur et à mesure que nous évoluons sur l’eau, nous redécouvrons littéralement l’endroit. Nous nous arrêtons régulièrement pour prendre des photos. Quelle beauté !

kayak groenland

Nous arrivons finalement à Ilulissat en fin d’après-midi la tête pleine de souvenirs !

voyage au groenland

glacier groenland

Great Ice Wanderer

Aujourd’hui a commencé pour moi une extraordinaire aventure au Groenland. Voilà près de 6 mois, je me suis inscrite pour participer à l’expédition Great Ice Wanderer, dans l’Ouest du pays.

Pour cette première matinée, notre groupe de 8 personnes mettons le cap en bateau vers le Nord de la baie de Disko, jusqu’au glacier Eqi. Les icebergs qui s’étalent à perte de vue devant nous sont magnifiques. Nous sommes tous béats devant un tel spectacle. Notre guide nous explique qu’il s’agit là de certains des icebergs les plus impressionnants de tout l’hémisphère Nord. Quelle chance nous avons ! Nous nous baladons entre les formations de glace que nous ne nous lassons pas de photographier. Nous arrivons alors au glacier Eqi où nous partons pour 3h de randonnée sur la glace. Nous enfilons nos crampons, et après nous avoir donnée les instructions de sécurité, nous partons explorer cette glace si singulière. Retour au campement le soir pour un excellent diner bien mérité où nous n’arrêtons pas de parler de toutes les beautés découvertes aujourd’hui.

campement glacier groenland

Après le petit déjeuner, nous commencerons une randonnée plus près de la calotte glaciaire qui nous mènera à notre deuxième campement. Les paysages arctiques sont somptueux. Le temps, d’abord ensoleillé le matin, s’assombrit quelque peu, et cela participe à la beauté des lieux, en lui donnant un air mystérieux. Nous arrivons alors à notre campement dans l’après-midi. Un peu fatigués, mais motivés par cette nature environnante si belle, nous décidons de partir pour une petite randonnée à travers les vallées. Nous avons alors une vue incroyable sur le canyon.

tente groenland

Grande journée ! Nous partons en randonnée sur l’impressionnante calotte glaciaire du Groenland (Inlandsis). Après s’être équipés pour affronter la glace, nous partons tels de véritables explorateurs arctiques ! Marcher sur ce glacier est terriblement impressionnant, la glace s’étale autour de nous, à perte de vue. Un spectacle inoubliable.

glacier groenland

En fin d’après-midi, nous retournons au campement, et nous prenons plaisir à regarder les photos de chacun, plus belles les unes que les autres.

C’est le dernier jour ! Le temps est passé trop vite. Nous partons pour une randonnée qui nous mènera à Port Victor. La météo semble de notre côté et notre guide nous annonce que nous allons pouvoir faire un détour par deux lacs : le Lac Supérieur et le Lac Moyen. Arrivée  Port Victor où nous déjeunons. Il est alors temps de prendre le bateau pour Ilulissat. Nous entrons alors dans le Royaume de la Glace. C’est vraiment magnifique. Le blanc éclatant de la glace se détache dans le bleu du ciel, et l’eau est d’une clarté incroyable. Nous en profitons pour prendre les dernières photos.

icebergs groenland

Nous arrivons ensuite à Ilulissat où nous nous disons tous au revoir. J’ai un peu le cœur serré de quitter le Groenland, mais j’en garderai un souvenir impérissable.

voyage au groenland

groenland glaciers

Lost Glaciers

L’été dernier, j’ai pris part à l’Aventure avec un grand A dans le Grand Nord. Je connaissais déjà l’Islande à l’époque, mais c’est encore plus au Nord que j’ai décidé de voyager. Pour cette aventure, j’ai souhaité me confronter aux glaciers et aux icebergs.

Lorsque l’on arrive au Groenland, le dépaysement est intense. Je suis arrivée à Kulusuk, où l’aéroport semble perdu au milieu des glaces. C’est très impressionnant.

Je rencontre avec le guide ainsi que les autres participants à l’excursion. Nous sommes un groupe de 6, essentiellement des allemands, ainsi qu’un américain.

renard groenland

C’est avec plaisir que je constate que le voyage ne tarde pas à débuter, puisque notre guide nous emmène un peu plus vers le Nord vers le fjord Ammassalik. Nous pénétrons alors dans le royaume des glaciers, à Knud Rasmussen et Karale.

glacier groenland voyage groenland

Ce paysage si singulier me ravit. Nous nous sentons minuscule à côté de ces glaciers si impressionnants. Le guide nous annonce que c’est ici que nous établirons notre camp pour le reste de l’aventure.

Les jours suivants, nous suivons notre guide à la découverte des glaciers. Nous profitons de son expérience pour en apprendre le plus possible sur le Groenland. La météo est superbe et le blanc des glaciers se détache dans le ciel bleu sans nuage.

groenland glaciersNous avons pu nous initier à la randonnée sur glacier, crampons aux pieds. Nous avons doucement sur la surface glacée, surveillons nos pas, et nous émerveillons chaque fois que l’on relève la tête afin d’admirer les alentours.

Nous avons fini par rejoindre Kulusuk en bateau. Les montagnes et les fjords nous ont offert un dernier majestueux spectacle avant de rejoindre l’aéroport.

Le Groenland en automne

1013-AutumnGreenlandphoto

Visiter le Groendland en automne est une expérience vraiment magique. Très peu de feuilles tombent des arbres, mais il est possible de naviguer dans les fjords glacés, d’aller à la chasse aux rennes et cueillir des baies, ou d’observer les aurores boréales qui dansent dans le ciel. 

La saison idéale
Beaucoup demandent quel est le meilleur moment pour visiter le Groenland. Cela dépend vraiment de vos centres d’intérêts et de la région que vous souhaitez découvrir. L’été et l’hiver sont les saisons les plus populaires, mais il est également très agréable d’aller au Groenland en automne.  Le temps est relativement doux et les insectes et moustiques ont disparus! En plus, après le pic de l’été, les hôtels et les excursions ne sont plus aussi pleins.

Les couleurs de l’automne
La nature offre des couleurs incroyables, des rouges splendides et des tons dorés. Il y a peu d’arbres au Groenland alors vous ne verrez que très peu de feuilles d’automne; en revanche, l’atmosphère regorge des senteurs des herbes et plantes qui vous entourent. Lors de randonnées en montagne, il est possible de déguster des baies délicieuses, et de cueillir des champignons pour le diner.  Bien que la plupart des champignons soient comestibles, il est toujours bon de le vérifier avant de les manger!

La saison idéale pour découvrir la cuisine locale
C’est la saison de chasse des boeufs musqués et des rennes, des mets très populaires parmis les voyageurs. La chasse est une activité traditionnelle au Groenland. Les habitants passent des heures entre amis à discuter et à prévoir les meilleurs endroits pour leur quête! C’est aussi l’occasion de remplir le congélateur pour l’hiver. Ainsi, il est possible de déguster du poisson, du renne, du boeuf, du saumon, des volailles, du phoques et de la baleine. Si vous avez la chance de profiter de l’hospitalité des groenlandais, il est fort probable qu’un membre de la famille aura chassé le repas lui-même – ou troqué avec d’autres locaux.

Naviguer dans les fjords glacés
Il est encore possible de naviguer en automne bien que les excursions seront de plus en plus rares à l’approche de l’hiver. Les voyageurs peuvent s’aventurer à travers les immenses fjords glacés et admirer la beauté des icebergs en formation. La Baie de Disko est l’une des destinations favorites. Elle offre des icerbergs gigantesques près d’Ilulissat.

Les Aurores Boréales

Les nuits retrouvent les couleurs des aurores boréales qui dansent dans le ciel. Alors que les longues journées d’été raccourcissent, les aurores boréales offrent un ballet de vert, de rouge, de doré, de bleu et de violet. Plus vous êtes éloignés de toutes civiliations, plus le spectacle est extraordinaire!

Rendez vous l’année prochaine à cette période?

8266171009_beff24a739_c

Source: Visit Greenland

Photo – Ilulissat en Septembre. Source: Naja Habermann

Musiques du Groenland

UN PEUPLE FOU DE MUSIQUE

La plupart des gens savent où se trouve le Groenland, mais saviez-vous que chaque année sortent entre 10 et 15 CDs de musique groenlandaise ? Et que les plus grosses ventes atteignent les 5 000 copies? Cela ne semble pas énorme mais si on y réfléchit c’est assez impressionnant quand on pense que le Groenland ne compte que 56 000 habitants.

G3

DES PERCUSSIONS A LA CHORALE

A l’origine, les musiciens groenlandais jouaient des percussions sur un qilaat composé d’un cadre en bois oval et recouvert avec la vessie d’un ours polaire. Contrairement aux autres percurssions, le qilaat se joue en frappant les batons sur le cadre en bois et non directement sur la peau. Cet instrument modeste était utilisé lors de nombreuses occasions tels que les événements locaux, les exorcismes ou encore les rituels de sorcellerie.

A leur arrivée, les missionnaires ont interdit de danser sur la musique du qilaat et cette tradition fût remplacée par le chant et la chorale qui aujourd’hui gardent leurs particularités groenlandaises. De nos jours, le qilaat est utilisé pour se divertir uniquement lors des événements culturels ou d’occasions festives.

G4

DE NOUVELLES INSPIRATION DE L’ETRANGER

La musique groenlandaise est inspirée et influencée par les musiques de nombreuses autres cultures. Par exemple, le polka hollandaise et écossaise, la country et le rock ‘n’ roll américains et même de la musique traditionnelle hawaienne.

L’introduction dans le pays de la radio et des vinyls après la 2nd guerre mondiale apporta une variété de musique soudaine et fût une source d’inspiration pour les musiciens groenlandais.

DE LA MUSIQUE POPULAIRE AU RAP ET A LA TECHNO

La musique populaire n’intéressa les Groenlandais qu’à partir des années 70 avec la création du groupe SUME. Des chansons mêlant politique, culture et la langue groenlandaise a sans aucun doute stimulé l’intérêt pour la musique groenlandaise.

Les années 70 ont aussi vu l’arrivée du chanteur folk Rasmus Lyberth qui chante en groenlandais et qui fût reconnu bien au-delà des frontières du pays.

Depuis, d’autres groupes et chanteurs se sont rapidement succéder avec des styles musicaux différents allant de la pop à la techno en passant par le rock, le jazz, le blues ou encore le rap. Plus récemment, la scène internationale fût rejoint par le groupe et la chanteuse Angu Julie Bertherlsen et Kimmernaq.

G5

MUSIQUE MODERNE AU GROENLAND

La scène musicale groenlandaise a récemment accueilli Nive Nielsen, qui, avec son groupe Deer Children, a sorti un premierl album « Nive Sings ».  Avant cet album, Nive n’avait aucune expérience en tant que chanteuse ou compositeur. Sa relation à la musique se résumait à un ukulele qui lui avait été offert et à sa recontre avec le producture John Parish, cela suffit à tout changer.

G6

NANOOK – UN GROUPE RECONNU AU GROENLAND ET AU-DELA

Nanook is a relatively new pop/rock band in Greenland. The band’s first single, « Seqinitta Qinngorpaatit », from 2009 was not only a big hit in Greenland, but Nanook has also attracted fans from beyond the country’s borders despite the fact that it exclusively performs songs with Greenlandic lyrics. Such interest includes the TV station Discovery Channel, which has purchased the rights to use several of Nanook’s songs in the series ‘Flying Wild Alaska’.

Nanook has published two albums up until now, where they express a distinctive style. Their music represents a new acoustic image, in which the songs consist of catchy and melodic numbers that have lots of new nuances in terms of changes of rhythm and advanced sounds.

For example, after the intro, the first song begins with a clear Greenlandic drum which introduces the listener to Nanook’s universe. Several surprises appear when listening to the album as a whole, with violins and xylophones each having their own minor roles in the overall concept of the album.

SINGER WITH INTERNATIONAL FOCUS

In terms of individual male singers, Simon Lynge is a new and interesting name backed by an English record label and for whom a promising musical career is predicted. Simon has a Greenlandic/Danish background, like many others in Greenland, and has lived and worked in both Los Angeles and Nashville.

With his melodic songs with English lyrics and his obvious partiality to Simon & Garfunkel and Crosby, Stills & Nash, he attracts a market segment which normally has many fans.

His debut album, The Future (May 2010), has been referred to by the BBC in positive tones and by several of the ‘quality’ British newspapers, but don’t just take our word for it.

G7

ALTERNATIVE SCENE WITH EXCEPTIONAL SOUND

Another band with an international focus is Small Time Giants. They have an alternative style, very new to Greenlandic music. Their exceptional sound is a mix of indie rock and post rock, that have lead the Greenlandic music scene to a more artistic corner.

Small Time Giants’ impassioned way of performing live, have made their concerts incredibly popular in both Greenland and Europe, where they have spent the last few years performing. Read more about their debut album Six Shades of Heart and find shows on their website smalltimegiants.com

 

Traduit depuis http://www.greenland.com

 

A la rencontre du peuple groenlandais

Ils sont très gentils mais engager la conversation avec des étrangers dans la rue n’est pas vraiment chose commune pour des groenlandais très réservés.

Ce peuple est assez calme et réservé mais une fois que vous êtes ami avec l’un deux, vous gouterez sans retenue à l’hospitalié groenlandaise. Les locaux vous inviteront facilement chez eux pour boire un café ou déguster un plat local. La grande question est : comment aller à leur rencontre?

G1

Voici quelques suggestions plus ou moins sérieuses ! =)

Portez un chapeau gigantesque !
Les groenlandais sont très curieux et vivent au sein d’une petite communauté, ils sont donc toujours au courant quand il y a du nouveau en ville. Porter un chapeau peut attirer leur attention et ce sera alors l’occasion de leur demander votre chemin ou d’engager la conversation sur tous types de sujets farfelus.

Allez dans un bar pour un karaoke ou danser !
Bien entendu vous pouvez vous aller dans un bar juste pour boire un verre, mais pourquoi s’en contenter quand vous pouvez aussi chanter et danser? Souriez, dites bonjour et découvrez ce peuple chaleureux !

Parlez aux enfants !
Il est très facile d’aborder les enfants. Vous n’aurez peut-être pas de grandes conversations car ils parlent uniquement groenlandais mais ils seront très heureux de poser pour des photos souvenirs !

G2

Discutez de la météo !
Ca marche dans tous les pays, pas vrai? Tout le monde aime parler du temps qu’il fait, tout spécialement lorsqu’on est en pleine nature au Pôle Nord. Si vous avez la chance d’avoir beau temps à Nuuk, la capitale, on vous dira sûrement que c’est exceptionnel ! 😉

Participez à un événement local !
C’est l’occasion idéale pour rencontrer la population locale ! Participez à un cours de tricot ou rendez-vous au marché. Vous trouverez sûrement quelqu’un de curieux avec qui discuter.

Faites une randonnée en pleine nature !
Vous rencontrerez sûrement quelques randonneurs groelandais en chemin. Demandez leur de vous parler de la neige, des champignons ou du meilleur endroit pour cueillir des baies !

Bonne chance!

Les animaux arctiques : l’ours polaire et le renne !

Quels animaux arctiques peut-on voir au Groenland?

Au printemps, après les nuits d’hiver longues et froides, certains animaux se réveillent, deviennent de plus en plus actifs ou migrent vers le pôle nord !

Il y a des animaux vraiment uniques au Groenland. Ils se sont adaptés aux conditions extrêmes de l’arctique, ce sont de véritables survivants et ils font partie intégrante de l’écosystème du Grand Nord.

Dans cet article, nous vous parlons de deux espèces très différentes : l’ours polaire et le renne.

L’ours polaire

polar bear

L’ours polaire se trouve tout en haut de la chaine alimentaire. Roi des prédateurs du Grand Nord, l’ours polaire est fait pour vivre dans des conditions extrêmes. Les mamans ours donnent naissance à leurs petits dans des grottes de glace et de neige – il est difficile de faire plus extrême !

Ce mammifère marin se déplace sur des blocs de glace pour chasser son repas favoris : le phoque. Pendant l’été, les ours polaires peuvent voyager sur des centaines de kilomètres pour suivre leur nourriture. Quand la glace fond, ils vivent sur la terre jusqu’à ce que la neige et la glace se reforment à l’automne. Chasser dans l’eau est une chose difficile pour eux et c’est pourquoi ils ont besoin des conditions extrêmes de l’Arctique pour se déplacer sur la glace.

Si vous participez à une croisière, vous aurez peut-être la chance de croiser un ours polaire en train de « surfer » sur les blocs de glace. Bien qu’ils vivent en général au Nord et à l’Est du pays, il est également possible de les apercevoir dans le sud. En effet, la ville de « Nanortalik » veut dire « le lieu des ours polaires ». Ce nom vient du fait qu’en été ces animaux dérivent jusqu’au sud sur la glace.

Le renne groenlandais 

Reinder

Le renne vit dans de nombreuses régions arctiques et notamment au Groenland.

C’est sûrement l’un des animaux les plus communs du pays et la chasse au renne est un passe-temps pratiqué par de nombreux locaux. Alors que dans certains pays comme en Finlande, les rennes sont parfois domestiqués, au Groenland, ceux-ci sont complètement sauvages et vivent libres en pleine nature.

Les rennes ont un moyen impressionnant pour se protéger du froid jusqu’à moins 30°c : ils développent une fourrure d’hiver qui est vraiment très épaisse et recouvre la fourrure naturelle du renne afin de les garder au chaud et à l’abris des caprices de la météo.

Avec le printemps arrive la vie. Selon Päivi Soppela du Centre Arctique en Finlande, les petits rennes sont confrontés à un véritable challenge dès la naissance. En effet, ils naissent dans un paysage encore enneigé et subissent une chute de température de 50-60 degrés à la sortie du corps de leur mère. Ils doivent alors activer la « graisse marron » qui a des propriétés isolantes.

Le renne groenlandais vit majoritairement sur la côte ouest du pays.

Vous souhaitez voir ces animaux? Greenland Tours vous propose des voyages, des croisières, des treks et bien d’autres.

Sources:

8 jours d’aventure avec les chiens du Groenland !

Vous ne savez pas quoi faire pour vos prochaines vacances d’hiver ?

Venez découvrir le Groënland sauvage et naturel accompagné de chiens de traîneaux! Vous parcourez ces immenses plaines enneigées et gelées entraînés par la fougue de ces animaux culturellement ancrés dans l’histoire du Groënland.

_MG_8727

Le chien du Groënland est l’une des races les plus anciennes sur Terre. Utilisé comme chien de bât et de chasse par les Esquimaux depuis la nuit des temps, ses qualités principales sont sa force, sa solidité, sa ténacité et son endurance. Naturellement robuste, il est le partenaire idéal pour des aventures à travers la nature du Groënland. Energique et courageux, on le dit aussi passionné qu’infatigable.

LqEc_ZnDw0aYJEuEag-NT4FCCdeoumOkPwI86dZ_UIc

Le voyage que nous vous proposons en mars prochain vous entraîne pour 8 jours d’aventures en leur compagnie sur la côte de Sermilik jusqu’à Tiniteqilaaq en revenant par le fjord de Imiilaa. Vous découvrirez toute la beauté de l’île d’Ammassalik aux côtés de leur guides et mushers locaux.

EMagnusson-2750

Un vol en hélicoptère vous permettra de rejoindre Tasiilaq d’où débutera votre aventure de refuge en refuge. Avec un peu de chance, si la nuit est claire, vos soirées seront ponctuées des fabuleuses danses d’aurores boréales…

Alors vous embarquez ? Départs programmés le 11 Mars 2015, 21 Mars 2015, 4 Avril 2015 !

Nos chiens vous attendent déjà…

musher groenland

 

Traîneau à chiens dans la baie de Disko

Voici le récit de Matthias, qui a embarqué avec nous pour un périple avec les chiens de traîneau dans la baie de Disko.

« Aujourd’hui est un grand jour : celui de mon départ pour le Groënland. Voilà maintenant plusieurs mois que je prépare cette aventure dans le Grand Nord, que je sais déjà inoubliable. En préparant ce voyage, ce que je voulais, c’était une expédition en chiens de traîneau dans des étendues de neige à perte de vue. J’ai donc trouvé mon bonheur avec le voyage Disko Dogs, qui me permettait de combiner mon souhait avec d’autres activités.

EMagnusson-4377

Lire la suite

Back to the Wild : Kayak dans le fjord Ammassalik

Découvrez une des régions les plus isolées du Groënland à travers un voyage onirique de 10 jours en kayak.

Back to the Wild 1

Après avoir rejoint en avion la petite ile de Kusuluk, où le dépaysement sera instantané, nous préparerons les kayaks et l‘équipement nécessaire pour nos 10 jours d‘excursion. Quand tout sera prêt, l‘aventure pourra commencer. Nous partirons pour une première navigation de deux heures, à la découverte de la nature sauvage groënlandaise. Nous voguerons ensuite jusqu‘au glacier Apusiajik où nous essaierons de trouver l’endroit idéal pour établir notre camp pour la première nuit ! Lire la suite